Exposition « Ensemble dans l’Espérance »

En même temps que « La Bible 500 » :

Exposition

« Du conflit à la Communion  –

Ensemble dans l’Espérance »

 

Salle Kléber, 2 rue Kléber à Belfort (derrière le temple St-Jean)

 

Salle Kléber- entrée dans la cour

 

Le diocèse catholique et l’inspection ecclésiastique protestante du pays de Montbéliard ont élaboré une exposition itinérante dans le cadre de la Commémoration commune des 500 ans de la Réforme, qui relate le dialogue entre les communautés chrétiennes depuis 1945 dans le Pays de Montbéliard. 

À partir d’une réalité sociale et religieuse particulière au Pays de Montbéliard, le dialogue entre les communautés religieuses s’est lentement développé au cours des deux derniers siècles. Du conflit à la communion, ensemble vers l’espérance retrace en dix-huit panneaux l’histoire de cet œcuménisme de 1945 à aujourd’hui. Réalisée par le colloque œcuménique du Pays de Montbéliard qui rassemble catholiques, luthériens, évangéliques et les moines du monastère de Chauveroche.

 

Pourquoi cette exposition ?

En 2017, pour la première fois, catholiques et protestants peuvent commémorer ensemble l’anniversaire de la Réforme Protestante suscitée par Luther. Ce passage du conflit à la communion ne s’est pas fait tout seul.

Cette exposition voudrait montrer comment dans le Pays de Montbéliard et de Belfort le dialogue entre les communautés chrétiennes s’est lentement développé, surtout depuis 1945, pour s’épanouir aujourd’hui en un partage enrichissant et une collaboration fraternelle.

Des actions communes de solidarité

L’exposition évoque les pionniers de ce dialogue ainsi que quelques événements marquants comme le concile Vatican 2, la fête de la Foi à Montbéliard en 1979, les Expos-Bible en 1997 et 2011, et les actions communes de solidarité qui se passent aujourd’hui.

Ce qui nous unit est incomparablement plus fort que ce qui nous sépare. Cette exposition nous fait découvrir les richesses des autres Eglises et communautés autour de nous afin de mieux nous comprendre ; elle nous pousse aussi à témoigner ensemble de la Bonne Nouvelle de l’Evangile.