Culte de Pâques

Culte de Pâques 2020

 

1ère lecture              Actes 10,34-43
2ème lecture             Colossiens 3,1-4
Évangile                 Matthieu 28,1-10

Le Seigneur est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité, Alléluia !

Cantiques

34-01 « Le Sauveur est ressuscité »
34-26 « Christ est vraiment ressuscité »
34-04 « Chrétiens, chantons le Dieu vainqueur »
34-18 « A toi la gloire »

 

Parole d’accueil

Le Seigneur est ressuscité !  Il est vraiment ressuscité, Alléluia !

Oui, confiance et joie !

Il se peut cependant que nos « alléluias » semblent avoir un goût amer : les larmes ne vont-ils pas couler aujourd’hui, quelque part ?

Et il y a  nos épreuves, nos soucis, notre solitude ou notre deuil, … Avec nos « alléluias », serions dupes, ou menteurs ? Non !

Notre joie repose sur la paix profonde que Dieu dépose dans nos cœurs.

La foi, confiance venue de Dieu, est la lumière de notre vie, comme un matin de printemps, le Seigneur vient réchauffer notre cœur.

Ce matin, au cœur de la nuit, une lumière a luit, une espérance s’est fait jour.

Même si nous avons encore beaucoup de choses sur le cœur, Le Christ vivant  fait vivre en nous l’espérance et la joie !

Frères et sœurs !  Paix à vous tous !

Chant 34-01 str 1,2,3 &11 « Le Sauveur est ressuscité »

  1. Le Sauveur est ressuscité,
    Alléluia, alléluia !
    Qu’en lui s’égaie l’humanité,
    Alléluia, alléluia !
  1. Si le tombeau l’avait gardé,
    Alléluia, alléluia !
    Qui donc pourrait encor chanter ?
    Alléluia, alléluia !
  1. Il est vivant ce beau matin,
    Alléluia, alléluia !
    Criez de joie, frappez des mains,
    Alléluia, alléluia !
  1. Louange soit à Jésus-Christ
    Alléluia, alléluia !
    Au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
    Alléluia, alléluia !

Invocation

Seigneur, tu es notre espérance et notre foi
Mais aussi et souvent le sujet de nos questions.

Oui Qui es-tu Seigneur, Toi que nous cherchons
Toi dont le silence souvent nous fait appeler ?
Il nous semble parfois que tu glisses entre nos doigts
comme le sable, ou comme l’eau…
Et nous ne retenons dans nos filets
que notre désir d’aimer, et l’espérance de la justice.

Es-tu, vraiment, Seigneur, dans cette recherche,
dans cette pêche incertaine ?

Nous avons besoin de te sentir là, à nos côtés,
Comme une humble et forte question que personne ne peut faire taire.
Comme une présence qu’on ne peut enfermer dans aucun tombeau.

Toi qui franchis les murs, ne nous laisse pas seul
Tranquille, ou enfermés en nous-même.

Sois au milieu de nous comme l’ami importun, comme l’absent espéré
Et trouvé dans le mot, le geste ou le temps partagé. Amen.

Nous chantons au Seigneur !

 

Chant 34-26 str 1-3 « Christ est vraiment ressuscité »

  1. Christ est vraiment ressuscité !
    Ne cherchons plus à la tombe.
    Il est vivant dans la gloire.
    Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !
  1. Christ est vraiment ressuscité !
    Le premier-né de ce monde
    A demeurer près du Père.
    Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !
  1. Christ est vraiment ressuscité !
    Il nous appelle à renaître
    Selon l’Esprit du Royaume.
    Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

Prière d’illumination

Dieu vivant et véritable, ta puissance cachée s’est manifestée en ce jour avec éclat, dispose nos cœurs à te louer et à te bénir.

Tu as arraché l’aiguillon de la mort, tu nous donnes, dès cette vie mortelle, l’espérance d’une vie immortelle.

Accorde-nous, à nous et à toute ton Église, de recevoir cette glorieuse nouvelle avec joie, et de la proclamer avec force dans le monde entier ! Amen.

Lectures du jour

  • 1ère lecture : Actes 10,34-43 ©TOB

34Alors Pierre ouvrit la bouche et dit : « Je me rends compte en vérité que Dieu est impartial, 35et qu’en toute nation, quiconque le craint et pratique la justice trouve accueil auprès de lui. 36Son message, il l’a envoyé aux Israélites : la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ, lui qui est le Seigneur de tous les hommes. 37« Vous le savez. L’événement a gagné la Judée entière ; il a commencé par la Galilée, après le baptême que proclamait Jean ; 38ce Jésus issu de Nazareth, vous savez comment Dieu lui a conféré l’onction d’Esprit Saint et de puissance ; il est passé partout en bienfaiteur, il guérissait tous ceux que le diable tenait asservis, car Dieu était avec lui. 39« Et nous autres sommes témoins de toute son œuvre sur le territoire des Juifs comme à Jérusalem. Lui qu’ils ont supprimé en le pendant au bois, 40Dieu l’a ressuscité le troisième jour, et il lui a donné de manifester sa présence, 41non pas au peuple en général, mais bien à des témoins nommés d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé avec lui et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. 42Enfin, il nous a prescrit de proclamer au peuple et de porter ce témoignage : c’est lui que Dieu a désigné comme juge des vivants et des morts ; 43c’est à lui que tous les prophètes rendent le témoignage que voici : le pardon des péchés est accordé par son Nom à quiconque met en lui sa foi. »

  • 2ème lecture : Colossiens 3,1-4 ©TOB

1Du moment que vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez ce qui est en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu ; 2c’est en haut qu’est votre but, non sur la terre. 3Vous êtes morts, en effet, et votre vie est cachée avec le Christ, en Dieu. 4Quand le Christ, votre vie, paraîtra, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire.

  • 3ème lecture : Matthieu 28,1-10 ©TOB

1Après le sabbat, au commencement du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent voir le sépulcre. 2Et voilà qu’il se fit un grand tremblement de terre : l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus. 3Il avait l’aspect de l’éclair et son vêtement était blanc comme neige. 4Dans la crainte qu’ils en eurent, les gardes furent bouleversés et devinrent comme morts. 5Mais l’ange prit la parole et dit aux femmes : « Soyez sans crainte, vous. Je sais que vous cherchez Jésus, le crucifié. 6Il n’est pas ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit ; venez voir l’endroit où il gisait. 7Puis, vite, allez dire à ses disciples : “Il est ressuscité des morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; c’est là que vous le verrez.” Voilà, je vous l’ai dit. » 8Quittant vite le tombeau, avec crainte et grande joie, elles coururent porter la nouvelle à ses disciples. 9Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent de lui et lui saisirent les pieds en se prosternant devant lui. 10Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte. Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

Méditation

Apprendre à avancer.

Chers sœurs et frères en Jésus-Christ,

Dans l’annonce de la résurrection de Jésus de Nazareth il y a un élément étonnant : le tombeau vide ! On venait là en pèlerinage à la mort, le pèlerinage du regret, en pèlerinage de leur mémoire. On cherchait un mort à vénérer, un maitre à embaumer, un Seigneur à conserver. Dieu répond à ce désir profond mais… de manière inattendue. On trouve un espace vide, ouvert sur la lumière de l’aurore !

La Bonne Nouvelle de Pâques c’est une absence ! Quand même ! On aurait aimé le toucher et s’imprégner de son passage lumineux à travers la mort… mais il n’y a personne ! Un tombeau vide, voilà la Bonne Nouvelle, et le signe qui nous est donné !

Tout commence par l’absence de Jésus ressuscité et par l’invitation pressante à le chercher désormais ailleurs : « Il n’est plus ici ! Il vous précède ! Vous le verrez ailleurs ! ». Jésus est ailleurs, il nous précède, il est passé devant.

Rappelez-vous que la Galilée c’est le lieu d’origine des disciples, c’est l’endroit de leur quotidien ; là où ils pêchaient, là où ils réparaient leurs filets, là où se trouvent leurs familles. C’est là que vous le verrez, vivant.

A chacun(e) de nous le Vivant donne rendez-vous dans son quotidien. Pâques, le Dieu vivant, nous attend dehors, chez nous. Là où nous vivons. C’est chez nous, dans notre maison, dans notre famille, que nous devons renouer avec la vraie vie, la vie de lumière.

C’est dans notre Galilée que le Ressuscité veut nous rencontrer.

C’est donc que désormais, Jésus, Christ et Dieu, Vivant, nous précède là où nous vivons, que sa Parole continue à courir là où nous souffrons, qu’il est là-bas en avant, là où nous aimons, ou nous luttons, qu’il marche devant, comme quelqu’un qui fait signe, nous disant : « Venez ! Il y a de la lumière par ici ! Venez vers moi, ici la mort est vaincue ! Par ici ! Venez ! Il y a la vie ! » Voilà une espérance formidable offerte qui change les perspectives.

N’oublions pas que Dieu nous précède toujours, et qu’il se manifeste là où nous ne l’attendons pas. Il nous rejoint sur tous les chemins, comme à Emmaüs, mais c’est toujours pour disparaitre et nous faire signe plus loin.

C’est ainsi que Jésus nous apprend à avancer !

Amen.

Prière

Seigneur, notre monde nous fait croire que la mort a le dernier mot.
Aide-nous à croire pourtant que la vie triomphe malgré tout !
Sois loué, notre Dieu, pour Jésus-Christ, ton fils !
Il se présente à nous, inattendu, au moment le plus commun de notre vie.

Merci pour cette rencontre, elle est pour nous une chance unique.
Elle est l’occasion de faire de notre vie un événement à ta gloire.
Ton Esprit est avec nous.
Il nous pousse et nous aide à porter les fruits que tu attends.

Permets aussi que notre marche avec Jésus soit un signe d’espérance pour ceux qui nous entourent, pour tous ceux qui, au près et au loin, attendent un Sauveur capable de les sortir des ornières de leur vie. Amen.

Chant 34-04 « Chrétiens, chantons le Dieu vainqueur »

  1. Chrétiens, chantons le Dieu vainqueur,
    Fêtons la Pâque du Seigneur,
    Acclamons-le d’un même cœur,
    Alléluia !
  1. De son tombeau, Jésus surgit,
    Il nous délivre de la nuit,
    Et dans nos cœurs le jour a lui,
    Alléluia !
  1. Nouveau Moïse ouvrant les eaux,
    Il sort vainqueur de son tombeau :
    Il est Seigneur des temps nouveaux,
    Alléluia !
  1. L’agneau pascal est immolé ;
    Il est vivant, ressuscité,
    Splendeur du monde racheté,
    Alléluia !
  1. Le cœur de Dieu est révélé,
    Le cœur de l’homme est délivré,
    Ce jour, le monde est rénové,
    Alléluia !
  1. O jour de joie, de vrai bonheur !
    O Pâque sainte du Seigneur,
    Par toi nous sommes tous vainqueurs,
    Alléluia !

Confession de foi

Qu’autrefois Jésus ait été relevé d’entre les morts
pour entrer dans une vie sans limite,
je le crois.

Que demain, plus tard,
dans un avenir qui n’appartient qu’à Dieu,
nous soyons à notre tour,
relevés de la poussière des tombeaux,
je l’espère et je le crois.

Mais ce qui m’importe, c’est aujourd’hui.

C’est qu’aujourd’hui,
soit à l’œuvre dans la vallée des ossements
où se dessèchent des hommes sans joie et sans espoir,
des hommes piétinés et oubliés, des hommes salis et avilis,

la même force
qui autrefois a relevé Jésus d’entre les morts
et qui demain nous relèvera de la poussière.

C’est qu’aujourd’hui,
dans ta vie et dans la mienne
la même force soit à l’œuvre pour tuer la mort
la mort qui tue l’amour,
la mort qui tue la confiance ou l’espérance
et pour nous remettre debout.

Et cela, je le vois.

Le Vivant fait vivre de sa vie dès maintenant.
Ce que nous deviendrons appartient à Dieu,
mais dès à présent, avec le Relevé,
nous sommes ses enfants.

Pasteur Alain Arnoux (Passages)

 

 

Prière d’intercession

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Merci, Seigneur, pour ta victoire.
Merci d’avoir brisé à jamais la puissance de la mort.
Merci pour tous ces témoins
qui ont partagé autour d’eux l’extraordinaire
nouvelle de ta résurrection.

Merci, Seigneur,
parce que tu es à nos côtés.
Tu donnes sens à notre communauté, à notre vie.
Nous voulons croire que ton amour pour nous
se manifeste concrètement.
Nous voulons croire à des vies transformées. Les nôtres.

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Nous voulons te confier les personnes de la communauté
qui se portent mal.
Tu les connais,
celles et ceux que la maladie paralyse,
que ta grâce comble leur cœur.
Celles et ceux qui sont seul(e)s, isolé(e)s…
Tu connais déjà leurs soucis,
mais nous voulons appeler encore ta bienveillance sur eux,
pour que le désespoir ne l’emporte jamais.
Fais leur signe à ta manière,
pour leur vie trouve toujours du relief et du goût.
Si c’est à nous d’être ce signe de ta part,
inspire-nous…
Aide-nous à être auprès d’eux signes de ta grâce.

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Seigneur,
viens ce matin rouler la pierre de tous ceux qui sont
étreints par le deuil.
Viens déposer la lumière de ta présence et de ton réconfort.

Seigneur,
étends sur eux ta main bénissante ;
accorde-leur sérénité de la foi et de l’espérance.

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Face à la pandémie,
nous voulons te confier nos amis, nos familles,
chaque famille humaine durant ce temps du confinement,
Seigneur, aide les membres à s’écouter,
à s’aimer comme toi Dieu tu les aime.

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Nous voulons te remettre ce monde.
Vois ses souffrances,
qui nous laissent souvent impuissants,
vois les mains qui se tendent,
et les cœurs qui se ferment.
Il y a des existences fragilisées, abîmées,
des gens qui souffrent en silence.
Nous avons peur de toutes ces détresses.
Nous te confions celles et ceux qui ont le cœur assombri,
qui sont marqués par la pandémie du covid-19.
Seigneur, ne permets pas que la résignation
et le désespoir entraînent ce monde vers le néant.

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Seigneur,
Souffle un vent nouveau sur notre terre ;
suscite des hommes et des femmes de bonne volonté ;
fais germer, auprès des dirigeants,
les idées qui changent la face du monde.

Nous te prions pour les soignants,
soutient-les sans arrêt par ton amour.

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Aide-nous à garder confiance dans l’humanité,
et viens agir au creux des cœurs pour qu’ils sentent ta présence,
et que ton amour reconstruise,
enthousiasme ces hommes et ces femmes.
Donne-nous l’espérance dans la morosité des jours.

Seigneur, que la vie soit un miracle.
Nous avons confiance en toi.

R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous Seigneur.

Seigneur, dans ce temps de crise, chacun peut maintenant te prier, personnellement :

Nommer ici les personnes que vous voulez confier à Dieu.

Et toutes nos prières personnelles nous te les déposons,
comme les enfants d’un même Père en te disant tous ensemble :

Notre Père qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite,

sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi

à ceux qui nous ont offensés

et ne nous laisse pas entrer en tentation,

mais délivre-nous du mal.

Car c’est à toi qu’appartiennent : le règne, la puissance et la gloire.

Pour les siècles des siècles. Amen.

 

Chant 34-18 Str 1, 2 & 3 « A toi la gloire »

  1. A toi la gloire, O Ressuscité !
    A toi la victoire Pour l’éternité !
    Brillant de lumière, L’ange est descendu,
    Il roule la pierre Du tombeau vaincu.

Refrain
A toi la gloire, O Ressuscité !
A toi la victoire Pour l’éternité !

  1. Vois-le paraître : C’est lui, c’est Jésus,
    Ton Sauveur, ton maître, Oh ! ne doute plus !
    Sois dans l’allégresse, Peuple du Seigneur,
    Et redis sans cesse : Le Christ est vainqueur ! Refr.
  1. Craindrais-je encore ? Il vit à jamais,
    Celui que j’adore, Le prince de paix.
    Il est ma victoire, Mon puissant soutien,
    Ma vie et ma gloire : Non, je ne crains rien. Refr.

 

Bénédiction

Le Seigneur est ressuscité, Alléluia !

Dans l’espérance de la Vie promise à la résurrection, Dieu dit du bien de nous :

Dieu tout-puissant d’amour nous bénit : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Amen

.

Vos pasteurs Eric et Aymar

 

Accueil