Notre paroisse de Belfort-Giromagny

egliseunie_logo_10cmNotre paroisse est membre de l’Église protestante unie de France, communion luthérienne et réformée. Cette nouvelle Église qui voit le jour en 2013 est issue de l’union de deux  Églises anciennes : l’Église réformée de France (ERF) et l’Église évangélique luthérienne de France (EELF).

Nous faisons partie de la région Montbéliard (ancienne « Inspection de Montbéliard » de l’EELF). Dans cette région, nous faisons partie du Consistoire d’Héricourt qui regroupe avec nous les paroisses du Mont-Vaudois, des Vosges Saônoises et de Vesoul.

L’Église protestante unie de France est membre de la Fédération protestante de France.


Culte tous les dimanches à Belfort, 10 heures au temple Saint-Jean – faubourg des Ancêtres
(parking le plus proche : centre commercial des 4 as)


Bref historique

Avant la Révolution, les seuls protestants sont des militaires étrangers.

1802  les «articles organiques» reconnaissent les cultes protestants.

1823  sur 4 737 habitants, on compte 4 000 catholiques et seulement 17 protestants, 174 anabaptistes, 475 israélites.

Un recensement de 1841 indique sur 7 407 habitants 34 protestants de la Confession d’Augsbourg, 4 Réformés…A Giromagny 26 de la Confession d’Augtsbourg.
Tous sont rattachés à la paroisse d’Héricourt où se font aussi les enterrements…

1853 construction d’une 1ère chapelle à Giromagny, nomination d’un pasteur. Subsiste encore aujourd’hui un cimetière protestant.

1854-55 collecte pour aménager à Belfort un pavillon (offert) en oratoire : salle Kléber… qui sera agrandie en 1866.
Il y a alors plus de 300 protestants à Belfort et environs et 2 pasteurs.

1861 construction d’un presbytère au 4 rue Kléber

1872 plus de 600 protestants à Belfort même, afflux des Alsaciens…1 000 inscrits en 1877

10 mai 1877 inauguration du temple Saint-Jean

23 novembre 1902 inauguration du temple Saint-Luc à Giromagny

Dans les années 1960, construction de 2 chapelles de quartiers (vendues aujourd’hui) :  3 pasteurs en poste pendant près de 20 ans

Conseil presbytéral du 5 mars 1968 appel pour une Église Évangélique de France unissant luthériens et réformés, souhait de consulter les 300 000 protestants de l’Est pour donner corps à une esquisse d’union des Églises Évangéliques proposée par une Assemblée de Colmar et évoquée en synode régional au Pays de Montbéliard.

Belfort fait des propositions spécifiques pour la vie régionale….sans suite…jusqu’en mai 2012 où les synodes nationaux de l’EELF et de l’ERF vont se tenir en séance commune afin de valider les textes constitutifs de l’union.

Novembre 2013 : l’Assemblée générale de la paroisse adopte ses nouveaux statuts pour adhérer à l’Église protestante unie de France.

Aujourd’hui sur une population d’environ 50 000 habitants, périphérie comprise, il y a 1150 foyers protestants, disséminés sur le Territoire de Belfort (hors Delle et Beaucourt).
Journal paroissial et consistorial :  «Notes d’Espérance».


Les orgues du temple Saint-Jean
(à voir au temple faubourg des Ancêtres, à quelques pas de l’Atria)

1er instrument  en 1879
orgue  Schwenkedel (Strasbourg) en 1934
orgue Marc Garnier en 1984, de style baroque (Allemagne du Nord):
inscription «SOLI DEO GLORIA»

Orgue Garnier au temple Saint-jean de Belfort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *