Commémoration commune des 500 ans de la Réforme

 

C’est en fraternité avec nos frères catholiques et en communion avec le diocèse de Belfort-Montbéliard que nous commémorons en commun, de façon œcuménique, l’année des 500 ans de la Réforme, depuis octobre 2016. Cette année commune de commémoration a été lancée à Lund en présence du Pape François le 31 octobre 2016, et se clôture pour nous par la manifestation « La Bible 500 » et l’exposition sur l’histoire de l’œcuménisme dans notre région.

 

Affiche placardée en 2017 dans les temples et les églises catholiques de la région de Belfort-Montbéliard.

 

 

Se connaître pour pouvoir se reconnaître !

 

Extrait du message commun publié par le pasteur Fabrice Pichard, Inspecteur Ecclésiastique de la Région Est-Montbéliard et Monseigneur Dominique Blanchet, évêque de Belfort Montbéliard, avec la commission œcuménique Belfort Montbéliard :

 

« Pour la toute première fois, des catholiques et des luthériens vont commémorer ensemble, à l’échelle mondiale, l’anniversaire de la Réforme. Cet événement, qui est appelé à faire date, reflète les progrès réalisés en cinquante ans de dialogue international catholique-luthérien. Établi après les importantes décisions prises par le Concile Vatican II, le dialogue a permis aux deux traditions de mieux se comprendre l’une l’autre. Il a permis de venir à bout de bon nombre d’antagonismes et, surtout, il a instauré la confiance. Il a affirmé la conviction commune que ce qui unit les catholiques et les luthériens compte davantage que ce qui les divise. Il a donné expression à la profonde conviction de foi selon laquelle catholiques et luthériens sont, par le baptême, appelés à faire partie d’un seul et même corps. »

 

 

La fraternité vécue

 

L’œcuménisme était au centre des réflexions de la Fête annuelle du diocèse de Belfort-Montbéliard, le 21 janvier 2017 à Héricourt à l’invitation de son évêque, Mgr Blanchet.

Parole a été donnée lors de l’intervention centrale au pasteur Eric Demange sur le thème : « La réforme protestante et l’unité des chrétiens aujourd’hui » devant un auditoire très nombreux, intéressé et attentif.

Son témoignage après cette intervention : « Nous vivons dans un pays où le protestantisme est minoritaire, donc assez méconnu. Il n’y a pas de questions maladroites, elles partent toutes de la méconnaissance. Ça m’a fait plaisir de voir que les gens se sentaient libres de poser des questions. Cette journée diocésaine est intéressante pour parler à la fois de la Réforme, mais aussi de l’œcuménisme. J’ai parlé dans un premier temps du protestantisme et de son esprit. Puis comme je suis déjà investi d’une responsabilité, j’ai pu parler de Vatican II, du texte « Du conflit à la communion » ou encore de la charte œcuménique. C’est ensemble que les catholiques et la fédération luthérienne ont célébré cet anniversaire. Il y a des différences, mais il ne faut pas qu’il y ait des séparations. C’est un vocabulaire différent, des différences de culture, des différences de regard. La richesse du dialogue œcuménique nous permet de les comprendre. »

A l’invitation de l’évêque Monseigneur Dominique Blanchet, les membres des différentes communautés chrétiennes ont été invitées à l’autel pour prier en commun le Notre-Père lors de la messe de clôture de la Fête du Diocèse de Belfort-Montbéliard à Héricourt. Un moment fort !

Sur la photo : Au centre l’évêque Dominique Blanchet, à sa droite le pope Alexis, à sa gauche le pasteur Eric Demange, le prêtre d’Héricourt Rémy Placiard et le pasteur Samuel Kpoti. Derrière eux une partie des 60 prêtres et diacres du diocèse.

La réconciliation

 

Pape François et l’archevêque luthérienne Antje Jackelen lors de la cérémonie d’ouverture de la commémoration commune des 500 ans de la Réforme. Lund, le 31 octobre 2016.

 

Lancement de cette commémoration commune de la Réforme

à Lund en Suède, en présence du Pape François

 

 

Page d’accueil